Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 07:15

Pour ce premier billet de l'année, je vais donner dans le truc pas glam. Je vais vous parler de cheveux qui brûlent, d'odeur de cochon grillé et d'evier tout sale.

 

Bon appétit !

 

Vous savez ? Non je crois que je ne vous l'ai encore jamais dit, mais je déteste aller chez le coiffeur. Pour plusieurs raisons :

• Je ne sais jamais quoi dire pendant que le coiffeur(se) me coupe les cheveux.

• Je sais quoi dire quand on passe au séchage et là mes paroles intelligentes sont couvertes par le bruit du sèche-cheveux et je vois le coiffeur(se) sourire poliment.

• On me coupe toujours TROP de centimètres.

• Je ressors toujours avec le cheveux raplapla. C'est vrai sans déconner, ils s'obtinent à me faire des brushings sur mes cheveux fins où des coiffages aux doigts. Alors que mes cheveux justement, ils n'aiment pas le séchage (bon, chez le coiffeur, on ne peut pas y couper) et ils raffollent du "pas coiffé", ils ont l'air plus volumineux.

• Et puis j'y vais toujours pour couper seulement quelques centimètres. Payer 30 euros pour ça, ben j'ai les boules.

 

Alors, après avoir lu pas mal de billets ces derniers temps sur le "brûlage de fourches", je me suis lancée..

 

Bon, c'était au début de mes vacances, un soir à 23 heures.

 

L'opération

– J'ai chopé une bougie et j'ai filé dans la salle de bain. 

– J'ai brossé doucement mes cheveux, puis bien séparés à l'aide de pinces crabe.

– J'ai allumé la bougie.

2-4291.JPG

 

– J'ai pris une mèche (ni trop grosse, ni trop petite, ça vous aide). Vous ne voyez pas bien sur la photo, mais toutes les fourches sortent instantanément.

2-4290.JPG

 

– Et là, les jambes tremblantes, j'ai approché tout doucement la bougie de la mèche (de cheveux hein, pas la mèche de bougie). La chaleur de la flamme fait griller toutes les petites mèches. (j'y suis allée très mollo et j'ai laissé la flamme à un cm de mes cheveux). MMMMMM quelle bonne odeur de cochon grillé. Merveilleux. 

– Je repose la bougie et je passe ma main le long de la mèche pour faire tomber toutes les petits morceaux noirs de fourches brûlées.

2-4292.JPG

Vous les voyez les petites boules noires ?

 

– Je recommence avec une autre mèche et ainsi de suite.

Je vous répète que j'y suis allée extrêmement mollo pour une première fois.

A la fin de tout ça,qui a durée une 40 aine de minutes, j'ai posé de l'huile de jojoba sur toutes les longueurs histoire de nourrir tout ça.

 

Et je suis allée me coucher.

 

Le lendemain matin, shampoing.

 

Alors alors ?

Bon, le résultat ne fût pas flagrant, extraordinaire. Pas de quoi danser la danse de la joie dans sa salle de bain. Mais, oui il y a un mais, mes cheveux étaient légèrement plus lisses et doux.

Tout cela ne m'a pas découragé... je compte bien recommencer dans quelques mois.

 

Ce qu'il faut savoir

Comme le dit la pub Dolce Gabana "Use with Caution".

Jeunes filles de 12 à 16 ans, ne tentez absolument pas cette technique seule. Parlez en à un adulte. Le mieux pour une première fois, est d'aller dans un salon qui la pratique. Il n'y en a plus beaucoup je vous l'accorde.

Après le brûlage, il faut absolument faire un soin hydratant (moi, j'ai mis de l'huile, ce qui est plutôt nourrissant, la prochaine fois, je ferais mieux).

Cette technique est à utiliser avec précaution, je le répète et pas plus de deux fois par an.

Si vous souhaitez lire un autre article, je vous conseille de lire celui de Mini-Wlosy link

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by les-mysteres-de-deso - dans beauté au naturelle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de les-mysteres-de-deso
  • Le blog de les-mysteres-de-deso
  • : Tout est dans la page !
  • Contact

Contact

Suivez-moi sur Hellocoton  

Retrouvez deso sur Hellocoton

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 

 

Me contacter : deso17@laposte.net

Recherche