Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 13:00

En terme de coiffeur, je suis excessivement difficile. Un peu comme toutes les filles. 

Je suis rarement satisfaite. J'ai les cheveux fins et je trouve toujours que les coiffages sont particulièrement ratés. Soit ils me font un brushing mais au bout de deux heures, les cheveux tournent sur eux mêmes et se détachent. Soit j'ai droit à un magnifique coiffage aux doigts, et là, je ressors du salon, les cheveux complètement raplapla.

 

Vous me direz "et la coupe alors ? Elle ne te satisfait pas, elle ?". Ben non. Il faut dire aussi que je suis assez difficile. J'ai les cheveux mi-longs, parfois plus longs. Je n'aime pas les dégradés qui me désépaississent encore plus ma touffe. Je ne suis pas prête à passer au court malgré mon âge canonique. Le choix est donc assez restreint. Souvent, je me dis que je vais faire confiance au coiffeur et lui laisser ma tête entre ses mains pour qu'il libère son talent créatif. Et au final je me dégonfle "heuuu coupez moi les pointes s'il vous plait".

small.jpg

Exprime toi petit coiffeur, je m'abandonne !

 

Je vous passe sur ceux qui me coupent 20 cm ou ceux qui ne prennent même pas la peine de me laver les cheveux. Qui prennent le rasoir, me laissent debout.. Clac clac, ça fera 20 euros. Merci. Au revoir.

 Les lucky-Luke du ciseau, calmez vous !

J'étais donc infiniment timide à pousser la porte d'un nouveau coiffeur. Alors, pour essayer d'y échapper, j'ai usé et abusé des huiles, masques, poudres, henné. J'ai fait la grève du coiffeur pendant un an. 

Mais bon voilà, on a beau faire attention à sa moumoute, vlà bien un jour où on n'arrive plus à dompter nos cheveux, où la coupe ne ressemble plus à rien du tout. Un jour où l'on a envie de changement. Un jour où l'on croit en notre capacité à trouver Ze coifeuse qu'il nous faut.

 

J'ai vécu ce jour là, il n'y a pas très longtemps. 

Je me suis mise en quête d'un coiffeur qui n'utiliserait que des produits "naturels". Je voulais enfin qu'on me cache ces quelques vilains cheveux blancs à la racine que mes hennés et autre poudres de brou de noix n'arrivaient pas à faire.

Dans les pages jaunes, il était indiqué coiffeur bio, avec un lien vers leur site internet. La coloration au henné, l'atmosphère zen.. ha tout y était. J'y suis passée un soir, demandant à ce que l'on rafraichisse mes pointes et que l'on me cache ces vilains cheveux blancs, tout en précisant que je souhaitait garder ma couleur (châtain foncé ou mordoré) que j'aime beaucoup. 

Pas de problème m'a t'elle répondu. Et de me montrer une photo d'une jolie brunette avec quelques reflets chauds dans la chevelure. Bingo !

Rendez-vous est pris pour le lendemain matin.

nature.jpg

 

A l'heure du rendez-vous, je me pointe.

On m'enlève mon trench et on m'installe devant une coiffeuse. La dame (pas celle à qui j'ai parlé la veille, dommage), me demande "on fait quoi ?".. bon ben je réexplique. Coloration naturelle, j'aime ma couleur, couper les pointes.

"On effiiiiile ?"

- heuu non, j'ai déjà les cheveux assez fins comme ça non ?"

"oui, mais si vous voulez une coupe sympa, faut effiler"

- ..... 

"On fait une mèche courte sur le côté ?"

- Heuuu, vous avez l'habitude, faites ce qui pourrait m'aller"

"On va devoir couper beaucoup"

- ????!!!!!!! Pas trop quand même

"Vous voulez continuer à vous les attacher ?"

- Oui !

"On va couper en effilant juste un peu sur les côtés pour avoir un mouvement et une mèche dégradée, ok ?"

- oui ben ok.

 

Allez, go to the bac à shampoing ?

"Vous faites des soins ?"

- Oui, je mets des huiles avant shampoing, et de la poudre d'orange et de kapoor. Je me fait du henné également, henné chatain.

La dame  n'embraye pas, ne semble pas particulièrement intéressée parce ce que je lui raconte. Je vous rappelle que je suis présentement dans un salon qui se veut "bio". Bon.

"Je vous fais un soin ? Ils sont abîmés".

- OK

Et là, je vois, en face de moi, les produits en vente. Je cherche avec mes petits yeux, je ne vois aucune marque "bio" ou "naturelle" que je connais. Par contre, en gros plan, je vois bien l'huile Orofluido de Revlon. Bon, passons.

oro 

Orofluido, efficace parait-il mais bourré de silicones vendu chez un coiffeur bio.

 

La coiffeuse me fait mon shampoing (je ne sais pas quel type) puis un soin (je ne sais pas non plus). Voilà le moment de l'application du  henné. La gérante du salon s'excuse auprès de sa cliente et s'en va, dans l'arrière boutique, le préparer. Au bout d'une dizaine de minutes, l'employée revient et commence l'application. Je lui demande quel type de henné est ce.

"Heuu je ne sais pas c'est pas moi qui fait les commandes".

- ??? Ok.

On me met sous un casque à chaleur pendant environ 40 mn.

Rinçage.

Coupe.

(je vois une pub devant moi pour le "wrap" minceur. Je me suis demandée ce que ça fouttait là. J'ai froncé des sourcils).

La vache, elle a coupé sévère me dis-je.

Brushing.

Plus les cheveux sèches et je me dis "ça ressemble pas trop à ma couleur".

Je lâche un "C'est rouge quand même".

La patronne arrive à ce moment là "c'est super joli, ça vous va bien".

Il est vrai que le brushing était particulièrement réussi.

Je passe à la caisse - 80€

Je dis au revoir, je suis polie et je rentre chez moi.

Dans la salle de bain, je me regarde et là, le choc. Je suis rouge. J'ai les cheveux sacrément rouge (en plus d'être vachement courts). Sur le côté, où j'ai perdu quelque cheveux, j'ai l'impression que mon crane est rouge aussi. 

Ca me stresse. 

Je leur avais bien dit que je voulais juste cacher mes cheveux blancs et garder ma colo naturelle.

Dépitée, je mange un morceaux et m'affale sur mon canapé, je m'endors.

Je me réveille. Mon coussin avait des tâches rouges. Mon pull beige avait d'énormes traces rouges sur la manche. Et le col, je ne vous en parle même pas.

Je décide d'adresser un mail à la coiffeuse.

J'ai eu une réponse. Ce qui est très gentil. 

Dans un mail bourré de fautes d'orthographe, mais vraiment énormes et pratiquement à chaque mot, elle m'explique que le henné est une plante tinctoriale qui a forcément des reflets rouges et qu'elle me l'avait dit. Par contre, la coiffeuse aurait du me dire que le henné dégorgeait. (elle écrit henné, "hennée", pour une coiffeuse bio qui fait des colorations au henné, ça craint. Je me demande si elle n'utilise pas du l'Oréal en fait).

 

Merci merci. Oui effectivement, le henné est une plante tinctoriale, nom savant pour dire "poudre colorante". Voilà voilà. Mais, il en existe plein des poudres colorantes. Avec lesquelles on peut vraiment obtenir tout plein, tout plein de couleurs, et pas forcément à dominante rouge. En fait, elle n'a qu'un henné, qu'elle laisse poser plus ou moins longtemps pour obtenir une couleur plus ou moins rouge. 

Inutile de vous dire que je suis infiniment déçue. 

Certes, l'ambiance était quand même assez sympathique. C'est un salon où l'on se sent bien. Mais n'a de "bio" que le nom. Je n'y ai retrouvé aucune écoute, aucun conseil. Des produits en rayons qui sont loin, très loin d'être bio. Des pubs sur les coiffeuses et au mur pour cette énorme arnaque qu'est le wrap minceur (d'ailleurs, on se demande bien ce que ça vient faire chez un coiffeur). On a même esayé de me vendre des flaconnettes pour perte de cheveux de marque inconnue à 50€.

 

Je suis vraiment désolée de voir que certains prennent le train en marche du bio. Marché qui peut être juteux j'en conviens. Mais quand on vend une coloration henné à 40 €, quand l'on sait que 100g de henné valent entre 2 et 4 €, sans conseil, sans connaître le type de henné, c'est un peu du foutage de gueule quand même.

 

Mes cheveux, qui se retrouvent maintenant en carré assez court, ne verront pas un coiffeur de sitôt.

 

Cet article pour dire, amatrices de naturel pour vos cheveux, de bien faire attention. N'hésitez à jouer les chieuses puisque certains n'hésitent pas à se moquer de nous.

 

Bon lundi !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by les-mysteres-de-deso - dans beauté au naturelle
commenter cet article

commentaires

pompe à chaleur 22/11/2013 13:14


Comme je te plains. Ça ne doit pas être facile pour toi. Moi aussi j’ai les cheveux fins et j’avais décidé il y a trois ans d’adopter le court façon Pink et je ne regrette rien. Je me trouve
belle et je trouve celles qui persistent à porter la coupe longue alors que les cheveux s’abîment, ridicule. Moi je n’ai pas changer de coiffeur depuis l’âge de 15 ans, il sait ce qui me va et ça
me va.

linneagotbeauty 11/11/2013 18:52


coucou


 


un salon traditionnel qui se cache derrière un pseudo bio, à dénoncer au consommateurs pour leur pub!


j'aurais demandé un remboursement, lettre recommandée


tout ça ne fait pas bien sérieux, des produits vendus, non bios, en décalage avec leurs prestations et ce que tu as vu, ça sent l'arnaque, allez une lettre recommandée!


la réponse truffée de fautes est quand même la cerice sur la gâteau!


moi c'est demain le coiffeur, une belle coupe courte boule!

les-mysteres-de-deso 12/11/2013 07:23



Quand tous ces détails me sautaient aux yeux pendant que j'y étais, c'est là que j'aurais du faire plus de remarques. 


Je voulais essayer un salon bio, j'ai essayé. Le prochain, je poserai 10 000 questions, c'est certain :)


Bon coiffeur !



Présentation

  • : Le blog de les-mysteres-de-deso
  • Le blog de les-mysteres-de-deso
  • : Tout est dans la page !
  • Contact

Contact

Suivez-moi sur Hellocoton  

Retrouvez deso sur Hellocoton

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 

 

Me contacter : deso17@laposte.net

Recherche